Imprimer

Bâtiments de grande valeur 3/12

Entretenir et préserver un joyau pendant des décennies

La façade principale en 2012. Toutes les photos : Peter von Arx.

REVALORISATION D'UNE ANCIENNE FERME DE ZAUN, COMMUNE DE MEIRINGEN

Histoire du bâtiment
L’ancienne ferme baptisée «Chastengüöd» se trouve tout en haut de «Züün» (Zaun), un groupe d'habitations rurales dispersées de la commune de Meiringen. Züün est situé entre 900 et 1100 mètres d’altitude, à mi-chemin sur la route de la Wandelalp (1540 à 1820 m. d’altitude). Le terrain de la propriété est traversé par l’Oltschibach, qui, environ 600 mètres en aval, se jette vers Unterbach via l’escarpement rocheux du Hasli.
Le cœur de ce grand bâtiment en madriers a été construit au début du XVIIIe siècle. À l’époque, les maisons en madriers étaient le mode de construction usuel dans la région. En 1857, la ferme a été agrandie vers l’ouest avec une salle dotée d’une série de fenêtres à quatre carreaux, surélevée d’un étage et dotée d’une pointe de pignon en triangle typique de l’époque. Depuis 1877, le fourneau en pierre ollaire qui existe encore réchauffait la pièce principale du noyau historique du bâtiment. Récemment, le toit en bardeaux de cet imposant bâtiment a été recouvert par de nouvelles lames de bois.

Un bâtiment précieux

Depuis de nombreuses années, le maître d’ouvrage remet en état ce bâtiment de façon professionnelle, par étapes de travaux de plus ou moins grande importance, afin de l’adapter aux besoins d’habitation de notre époque, de l’entretenir et de le soigner. Ce sont ces interventions qui rendent le bâtiment encore plus précieux. C'est grâce à cette reconnaissance de la part du propriétaire et de sa volonté d'intervenir avec circonspection que les interventions s'inscrivent dans le respect de l'histoire du bâti. Cet édifice offre un parfait exemple de conjugaison et d’enrichissement mutuel entre une substance bâtie historique et une habitation moderne.

Défis particuliers
Au cours des diverses étapes de travaux, cette adaptation au bâtiment existant a constamment confronté tous les participants – maîtrise d’ouvrage, architectes, artisans, conseillers techniques du patrimoine et conservateurs des monuments – à de grands défis techniques et de restauration, par exemple la pose d’une nouvelle série de fenêtres pour pouvoir utiliser le premier étage. Aujourd’hui, le grand volume construit est rénové, aménagé jusque sous le faîte à des fins d’habitation, l’enveloppe du bâtiment est isolée et les installations techniques ainsi que la cuisine sont renouvelées.

Approche de solution pour préserver le caractère du bâtiment
Les fenêtres, leur agencement et leur subdivision sont particulièrement importants pour l’apparence extérieure de l’édifice. La recherche d'une subdivision appropriée des fenêtres a occupé intensivement le maître d’ouvrage. Aujourd’hui, le bâtiment est doté de fenêtres à double vitrage à 12 carreaux à l’étage et sous les combles et de fenêtres à vitrage isolant à 12 carreaux au rez-de-chaussée.

Un résultat réussi et convaincant
Vaste et imposant, l’édifice respire le calme et la pérennité. Sa peinture décorative et ses inscriptions sur la façade principale et à l’arrière en soulignent l’importance. Elles ont été restaurées dans les règles de l’art en 2009. Avec l’étable attenante, ce bâtiment aux proportions équilibrées constitue une une entrée remarquable à la partie supérieure du groupe d'habitations de Zaun.

Silvia Kappeler, Peter und Eva von Arx-Haas

Lieu : Zaun 543, commune de Meiringen
Projet : travaux par étapes: remise en état / rénovation de ferme / extension du bâtiment / transformations / diverses modifications / restaurations
Niveau de protection : digne de protection, objet cantonal
Durée des travaux : fondations du début du XVIIIe siècle, travaux par étapes de 1991–2001–2019
Coût des travaux : 900 000 CHF
Maîtrise d’ouvrage : Eva et Peter von Arx-Haas
Architecte : Hans Peter Thöni, Goldern Hasliberg
Soutien technique : Patrimoine bernois, région d’Interlaken-Oberhasli, monuments historiques du canton de Berne

> vers la page de présentation «Bâtiments de grande valeur»

Nouvelle couverture en tavillons: maison 2019, annexe 2017.
Partie de pignon à l’arrière. Peinture décorative et inscription de 1857.

Inscription à l’arrière :
«Gott behüte dieses Haus und alle die hier gehen ein und aus. Drum fürchte Gott und bet und wache.» (Dieu garde cette maison et tous ceux qui y entrent et en sortent; par conséquent, crains Dieu, prie et veille)
Inscription en façade :
«Zimer Meister Fuhrer Huggler (trait sur le «m» pour le redoubler, pour le mot Zimmermeister) / «Wer Gott vertraut hat wohl gebaut im Himel (trait sur le m pour le redoubler) und auf Erden 1857» (Maître charpentier Fuhrer Huggler / Qui se fie à Dieu a bien construit au ciel comme sur la terre 1857)

Ce coin salon au rez-de-chaussée est décoré de gravures et d'un canapé datant des années 1900.
Fourneau en pierre ollaire datant de 1877, lambris des années 1850 dans la grande pièce du bâtiment principal.
Le nouvel escalier en bois d'érable et acier du 1er étage au comble.
Antichambre à deux pièces dans le comble.